Lexique Japonais-Français

Il est important en tant que pratiquant d’arts-martiaux japonais de mettre des mots sur les techniques apprises lors des cours.

Rassurons-nous, parler japonais couramment n’est pas nécessaire pour pratiquer le Judo-Jujitsu, cependant connaître la signification de certaines expressions japonaises peut permettre de mieux appréhender et comprendre la pratique de cet art.

Du légendaire Samouraï à l’histoire de Salut en passant par les noms des différentes parties du corps humain, voici un lexique japonais-français qui pourra vous aider à mettre des mots sur les noms des techniques qui, vous le verrez, sont le plus souvent très imagés.

 LEXIQUE  JAPONAIS - FRANCAIS :

Lettre A

Age : Lever, soulever.
Ago : Menton (point vital).
Ai : En harmonie, symétrique, ensemble.
Aïkido : "Voie de l’harmonie avec l’énergie universelle" 1927. Combat sans arme, ou quelquefois avec une épée ou un bâton.
Aori : Veste traditionnelle de cérémonie portant les armoiries de la famille.
Arashi : Tempête.
Ashi : Pied, jambe.
Ashi-Barai : Fauchage des pieds, balayage du pied.
Ashi-Dori-Garami : Prise du pied enroulé.
Ashi-Garami : Jambe enroulée, enroulement de la jambe.
Ashi-Gatame : Luxation, blocage par la jambe.
Ashi-Gatame-Jime : Etranglement avec contrôle des jambes.
Ashi-Guruma : Enroulement sur la jambe, autour de la jambe.
Ashi-Kannuki : Blocage transversal de la jambe.
Ashi-Makikomi : Enroulement de la jambe en dedans.
Ashi-Waza : Technique de pied ou de jambe. Action "du haut" + -fixation et/ou action "du bas" (Gari, Harai, Gake ou Sasae). Ces technique se "métissent" avec les Sutemi-Waza (Yoko-Gake). Elles fonctionnent par flottement (Sasae-Tsuri-Komi-Ashi), blocage-chassé (O-Soto-Otoshi), roue (Hiza-Guruma), balayage (Okuri-Ashi-Barai).
Atama : Coup de tête, la tête.
Atemi : Coup frappé.
Atemi-Waza : Technique de coup frappé.
Ayumi-Ashi : Marche normale. Un pied dépasse l’autre alternativement (<>Tsugi-Ashi).

 

Lettre B

Barai : Balayer (synonyme de Harai).
Basami : Ciseau.
Bo : Bâton long.
Bogyo : Système de classification des défenses contre les projection (Nage-Waza) divisé en Go (rompre), Chowa (harmonie dans le mouvement) et Yawara (adaptabilité = Ju). La défense au sol prend le nom de Fusegi.
Budo : Voie du guerrier. Autrefois Bugei ou Bujutsu.
Budo-Senmon-Gakko : Ecole de spécialisation du Budo.
Bugei : Ancien terme qui désignait le Budo. Autrefois, c’était l’art pur du combat et de la guerre.
Bushido : La voie du guerrier ou suprême vertue militaire.
Butokukai : (salle des vertus guerrières) Association pour la pratique des arts martiaux qui regroupa jusqu’à 3.500.000 adhérents.
Butsukari : Voir Uchikomi.

 

Lettre C

       Chikara-No-Kojaku : Utilisation correcte de l’énergie dans les Katas.
Chowa-No-Bogyo : Défense Chowa dans Tachi-Waza (technique en position debout). Cette défense permet à l’adversaire d’établir le contact, mais pas le déséquilibre.
Chui : Remarque (= Yuko) [ancien arbitrage Judo].

 

 

 

Lettre D

Daki-Age : Lever en embrassant.
Daki-Wakare : Renversement d’Uke en position quadrupédique.
Damashi : Confusion, feinte psychologique et physique.
Dan : Niveau, degré, grade.
De : Qui sort, avancé.
De-Ashi-Barai : Balayage du pied avancé, du pied qui avance.
Densho : Livres secrets des écoles de Bu-gei.
Do : Voie, chemin.
Do-Jime : Etranglement du tronc.
Dojo : Lieu où on apprend la voie.
Dori : Prendre, saisir.

 

Lettre E

Ebi-Garami : Enroulement de langouste.
Ebi-Jime : Etranglement de langouste.
Eisho-Ji : Temple de Eisho où naquit le Kodokan.
Eri : Revers de la veste.
Eri-Jime : Etranglement par le revers.
Eri-Seoi-Nage : Projection d’épaule par deux mains du même côté.

 

Lettre F

Fojoshi-Jo-Goshin-No-Kata : Formes de la défense féminine mise au point au Kodokan vers 1950.
Fumikomi : Glisser pied en arrière.
Fukuda Hachinosuke : Maître de Tenshi Shin’Yo-Ryu et 1° professeur de Ju-Jitsu de Jigoro Kano.
Fukuda-Ryu : Ecole de Ju-Jitsu fondée parle maître Fukuda (<>Hachinosuke).
Fusegi : Défenses dans Ne-Waza divisées en Go (rompre), Chowa (harmonie dans le mouvement) et Yawara (adaptabilité = Ju).
Fusen-Gashi : Victoire par forfait.

 

Lettre G

Gachi : Vainqueur.
Gaeshi : Contre-attaque (renversement), renversé, retournement.
Gai : Dehors.
Gake : Accrochage, attraper.
Ganseki-Otoshi : Renversement du caillou.
Garami : Maintenir, Enroulé, enveloppé.
Gari : Fauchage, chassé.
Gatame : Contrôler, maintenir (=Katame).
Gedan : En bas.
Gedan-Geri : Coup de pied bas donné avec le côté interne du pied.
Geiko : Exercice, entraînement.
Genko : Poing par la deuxième articulation des doigts.
Geri : Coup de pied.
Gesa-Gatame-Kubi-Hishigi : Luxation du cou en Hon-Gesa-Gatame.
Getsuei : Bas des côtes.
Gi : Vêtement, suffixe qui désigne le costume. Signifie "technique" comme dans "shin-gi-tai" (esprit, technique, corps).
Go : Cinq (nombre), force.
Gokyo : 5 principes = Recueil des des formes techniques fondamentales du Judo mises au point pour la 1° fois en 1895 et revues en 1921.
Go-No-Bogyo : Défense consistant à briser une attaque en ne permettant ni le déséquilibre ni le contact. La défense dans le Nage-Waza se dit Bogyo et Fusegi dans le Ne-Waza.
Go-No-Sen : Initiative sur l’action. Contre d’une initiative, contre-attaque.
Go-No-Sen-No-Kata : Formes de contre-attaque mises au point par M. Kawaishi vers 1940.
Goshi : Hanche.
Goshin-Jitsu : Technique d’auto-défense moderne.
Guruma : Roue, rotation.
Gyaku : Contraire, inversé, à l’envers. Désigne d’ordinaire une prise au revers avec les doigts à l’intérieur du col et le pouce à l’extérieur.
Gyaku-Gaeshi-Jime : Etranglement en dislocation avec renversement.
Gyaku-Gesa-Garami : Blocage en Kami-Shiho-Gatame.
Gyaku-Hishigi : Luxation par élongation.
Gyaku-Juji : Luxation en croix.
Gyaku-Juji-Jime : Etranglement croisé, les deux paumes vers le haut.
Gyaku-Okuri-Eri : Dislocation du revers.
Gyaku-Tekubi : Dislocation du poignet.
Gyaku-Tsuki : Coup de poing direct donné du côté pied arrière (inversé).

 

Lettre H

Hachi : Huit (nombre).
Hadaka : Nu, sans vêtement.
Hadaka-Jime : Etranglement à main nue, avec les avant-bras.
Hairi-Kata : Formes pour atteindre une prise de Ne-Waza : tout ce qu’il y a avant et qui se conclut avec la technique.
Hajime : Commencez.
Hane : Bondir, ruade, aile.
Hane-Goshi : Hanche sautée, percutée (forme actuelle non sautée). Du verbe Haneru:voler.
Hane-Goshi-Gaeshi : Contre sur Hane-Goshi.
Hane-Goshi-Makikomi : Hanche sautée avec blocage de la saisie.
Hane-Makikomi : Hanche sautée enroulée.
Hansoku-Make : Disqualification (<> Ippon).
Hantei : Décision.
Hapo-No-Kuzushi : 8 directions du déséquilibre.
Hara : Point du corps situé quatre doigts sous le nombril (=centre de l’énergie), ventre.
Hara-Gatame : Luxation contre le ventre.
Hara-Kiri : Couper Hara. Forme vulgaire pour désigner le suicide rituel Seppuku. Le guerrier se suicidait en s’enfonçant le Wakizashi à gauche de l’abdomen. Puis il l’ouvrait horizontalement en remontant légèrement sur le foie. Par pitié mais plus tard par coutume, un ami très proche lui évitait l’agonie en le décapitant. Le suicide des femmes-guerrières consistait à se trancher la gorge avec un Aiguchi (petit couteau).
Harai : Balayer, chassé d’appui non chargé (synonyme de Barai).
Harai-Goshi : Hanche balayée, hanche fauchée.
Harai-Goshi-Gaeshi : Contre sur Harai-Goshi.
Harai-Makikomi : Hanche percutée enroulée.
Harai-Tsuri-Komi-Ashi : Balayage du pied en pêchant.
Hasami-Jime : Etranglement en ciseau.
Hidari : Gauche, à gauche (<> Migi).
Hidari-Ashi-Jime : Etranglement avec la jambe gauche.
Hidari-Kata-Seoi : Projection par une épaule à l’envers.
Hidari-Shizen-Tai :Position naturelle de côté gauche.
Hidari-Waza : Technique exécutée à gauche.
Higi-Makikomi : Enroulement du coude.
Higi-Otoshi : Projection en prenant le coude.
Hiji : Pointe du coude, coude.
Hiki-Wake : Match nul (égalité).
Hikkomi : Action d’amener au sol.
Hikkomi-Chui : Punition pour avoir entraîné son adversaire au sol contre les règlements de la compétition.
Hikkomi-Gaeshi : Renversement en tirant de façon Sutemi sur un adversaire en position Jigotai.
Hikkomi-Waza : Technique admise pour transformer le travail debout en combat au sol.
Hishigi : Dislocation.
Hiza : Genou.
Hiza-Gatame : Contrôle par le genou.
Hiza-Guruma : Enroulement autour du genou.
Hiza-Hishigi : Luxation du genou.
Hiza-Jime : Etranglement avec le genou.
Hiza-Kansetsu : Sous rotule (point vital).
Hiza-Tori-Garami : Prise du genou enroulé.
Hon : Fondamental.
Hon-Gesa-Gatame : Contrôle fondamental par le travers du corps (immobilisation).

 

Lettre I

Ichi : Un (nombre).
Iikubo Tsunetoshi : Troisième maître de Ju-Jitsu de M. Kano, de l’école Kitoryu.
Ikomi : Technique d’amenée au sol.
Inn, Yo : Terme japonais désignant le Yin et le Yang chinois.
Ippon : Point.
Ippon-Seoi-Nage : Projection par le dos sur un seul point (par-dessus l’épaule).
Irimi-Nage : Mouvement de flux et de reflux.
Iso Masatomo : Second maître de Ju-Jitsu de M. Kano, de l’école de Tenshin Shin’yo-ryu.
Itsutsu-No-Kata : Dernier et le plus ésotérique des Katas énoncés comme fondamentaux par M. Kano, présenté comme une allégorie de l’eau ou montrant les manifestations de l’énergie dans l’univers.

 

Lettre J

Jigotai (Jigohontai) : Posture défensive de base (fondamentale).
Jikishin-Ryu : Ancienne école de Ju-Jitsu.
Jime : Strangulation.
Jinchu : Sous le nez (point vital).
Jita-Kyoei : Amitié et prospérité mutuelle : l’esprit du Judo est atteint à travers Seiryoku-Zenyo, c’est-à-dire l’utilisation efficace de l’énergie.
Jogai : Hors du tatami, technique non valable.
Jonai : Intérieur du tatami, technique valable.
Joseki : Jury d’examen, maître.
Ju : Dix (nombre), souplesse, adaptabilité.
Ju-Dan : Dixième Dan (d’expert).
Judo : Voie de la souplesse, de l’adaptabilité. "Ju" est une norme de comportement dans le monde extérieur. "Do" est une réalité intérieure.
Judo-Kodokan : Méthode selon M. Kano pour la distinguer des autres écoles de Ju-Jitsu qui appelaient déjà Judo leur pratique.
Juji : En croix (comme X). Ne possédant pas la croix dans leurs traditions, les Japonais expriment le concept de "croisé" en s’inspirant de l’idéogramme "Ju" (10) qui se dessine par une croix.
Juji-Gatame : Contrôle en croix.
Juji-Jime : Strangulation en croix.
ju-jitsu : art ou pratique de la souplesse (de l’adaptabilité). technique de défense sans armes ou avec des armes blanches. ancêtre du judo.
junbi-undo :Exercices d’assouplissement.
Ju-No-Kata : Forme de l’adaptabilité selon la philosophie du Kung-Fu chinois, et ne tenant pas compte du développement de l’ego. L’exercie est donc exécuté à deux fidèlement au principe d’amitié et de prospérité mutuelle.
Jutsu : Technique.

 

 

 

Lettre K

Kachikake : Gorge (point vital).
Kaeshi : Contre-attaque.
Kaeshi-Jime : Etranglement avec renversement.
Kaeshi-Waza : Technique de renversement y compris les contre-attaques(debout et sol).
Kagato : Talon.
Kaiten : Roulé.
Kaiten-Ukemi : Chute roulée en avant ou sur le côté.
Kakae-Jime : Etranglement avec les avant-bras croisés.
Kakari : Chacun son tour.
Kakari-Geiko : Entraînement différencié où l’un des partenaires est en position défensive, l’autre en position offensive. Exercice de création qui est un dérivé du Randori.
Kakato-Geri : Coup de pied avec le talon.
Kakato-Jime : Etranglement avec les pieds.
Kake : Exécution, phase finale d’une prise.
Kakke-Ai : Exercice répétitif par lequel on perfectionne la projection.
Kami : Au-dessus, en haut. Ce terme désigne une supériorité spéciale contrairement à Tate.
Kami-Hiza-Gatame : Blocage au-dessus du genou.
Kami-Sankaku-Gatame : Immobilisation en triangle, au-dessus.
Kami-Shiho-Ashi-Jime : Etranglement des quatre coins, au-dessus avec la jambe.
Kami-Shiho-Basami : Etranglement des quatre coins, au-dessus en ciseau.
Kami-Shiho-Gatame : Contrôle par les 4 coins au-dessus.
Kami-Shiho-Jime : Etranglement des quatre coins au-dessus.
Kani : Langouste.
Kani-Basami : Pinces de langouste.
Kani-Garami : Prise de crabe.
Kannuki-Gatame : Blocage en travers.
Kano Jigoro : Fondateur de la méthode Judo. Né à Mikage en 1860, professeur et fonctionnaire de l’état, il devint le premier président du Comité Olympique japonais. Il mourut alors qu’il revenait au Japon en bateau en 1938. On lui a attribué le titre de Shihan (celui qu’il faut imiter) et le grade posthume de 12° Dan.
Kansetsu (Kwansetsu) : Luxation, dislocation, articulation.
Kansetsu-Waza : Technique de luxation, de dislocation. Appliquées au coude seulement (règlement de combat au Judo). On distingue clefs "tendues" par hyperextension et clefs "en manivelle" sur bras fléchi par torsion + abduction ou adduction forcée. Ces techniques fonctionnent par contrôle de trois points : l’épaule, le coude, le poignet, avec en général blocage de deux d’entre eux, action sur le troisième.
Karaté : Discipline issue du Kung-Fu chinois signifiant "main vide". Au début du siècle ‘main chinoise". Discipline sportive originaire de Okinawa (donc pas japonaise), qui fut introduite au Japon par Gishin Funakoshi dans les années 20.
Kari : Faucher (=Gari).
Kasumi : Tempes (point vital).
Kata : Epaule, forme-style.
Kata-Ashi-Hishigi : Luxation du pied d’un seul côté.
Kata-Gatame : Contrôle par l’épaule.
Kata-Guruma : Roue autour des épaules.
Kata-Ha-Jime : Etranglement en contrôlant un côté.
Kata-Juji-Jime : Etranglement en croix, mains opposées.
Kata-Osae-Gatame : Immobilisation par blocage d’un côté.
Katame : Contrôle, maintien (=Gatame).
Katame-Waza : Technique de maintien.
Katana : Epée, sabre.
Katate-Jime : Etranglement avec une main.
Katori-Shinto-Ryu : Ancienne école d’épée et de lutte. Influencée par le Shinto.
Kawaishi Mikonosuke : Importateur en France du Judo en 1935 et créateur de la méthode du même nom et des couleurs de cienture ; CN 10° Dan (1900-1969).
Kawazu-Gake : Accrochage de jambe.
Keage : Percutant.
Kei : Suffixe pour désigner toutes les positions possibles des membres inférieurs dans le Ne-Waza.
Keiko : Entraînement qui comprend sur le plan mental une phase préparatoire à la concentration, qui s’exprime par le "détachement des sens".
Keikogi : Vêtement d’entraînement.
Keikomi : Défonçant.
Keikoku : Avertissement (<> Waza-Ari) [ancien arbitrage].
Keita-No-Hoji : Attention que l’on porte à la position, exercice par lequel il faut passer au moment de l’étude des Katas.
Kekomi : Défonçant.
Ken : Sabre.
Kendo : La voix de l’épée. Discipline essentiellement sportive qui fut l’héritière des écoles d’escrime du Japon.
Ken-Jitsu : Technique de l’épée. Ancien nom du Kendo.
Ken-Ken : Appuyer un mouvement en insistant.
Kensui-Jime : Etranglement suspendu.
Keri-Ate-Waza : Catégorie de techniques de l’Atemi-Waza pour frapper avec le pied et la jambe.
Kesa : Revers, en travers, en diagonale, en écharpe.
Kesa-Gatame : Contrôle par le travers.
Ki : Force interne. Energie.
Kiai : Concentration de l’énergie, union des Ki. A un certain moment de l’étude, le Kiai devient sonore. Il est exprimé par un cri qui naît de la contraction du diaphragme, modulé en "eitt", puis il redevient silencieux.
Kibisu-Gaeshi : Renversement de l’énergie.
Kihon : Fondamental, attitude physique et mentale commune à toute la pratique.
Kiken-Gachi : Victoire par abandon.
Kime : Décisif, intention sans réserve. Fait partie de la manifestation du Ki. Kime-No-Kata = forme du combat réel.
Kinsa : Supériorité.
Kinu-Katsugi : Dénomination du Ju-Jitsu pour désigner Tamara-Guruma, qui au Judo est devenu Kata-Guruma.
Kiri : Fendre.
Kito-Ryu-Jiu-Jitsu : Ancienne école de Ju-Jitsu où étudia M. Kano. C’est celle qui donna au Judo le Nage-Waza et Koshiki-No-Kata, appelé également Kito-Ryu-No-Kata, qui conserve et respecte les expériences de l’école créatrice du Judo.
Ko : Petit.
Ko-Budo : Le Budo ancien. Il comprenait la course, l’équitation, la natation, le maniement de l’épée, le tir à l’arc, le maniement de la hallebarde et de la lance, le combat à mains nues.
Kobushi : Poing par la troisième articulation des doigts.
Kodokan : Lieu pour la recherche de la voie. Dojo de M. Kano, qui est encore la mecque du Judo mondial. Ce terme désigne aussi la méthode la plus répandue de Judo. Le Kodokan-Goshin-Jitsu est un recueil des techniques de défense personnelle modernes, mises au point dans les années 50.
Kogeki-Shisei : Position d’attaque.
Kohai : Débutant.
Koho-Ukemi : Chute arrière directe = Ushiro-Ukemi.
Koizumi Gunji : L’un des pères du Judo européen. Arrivé en Angleterre en 1935, diplômé en électro-technique, il n’avait pas encore pratiqué le Judo, venant du Jiu-Jitsu de Kito-Ryu. Il enseigna le Judo en lui conférant une touche importante du Jiu-Jitsu de Kito. Il a laissé un livre "My Study of Judo". Il s’est tué quand il a pensé qu’il ne serait plus utile à l’Angleterre, sa vraie patrie.
Koka : Petit avantage.
Kokuru : Lier, attacher son adversaire avec un pan de Judo-Gi, au Judo si le lien n’enserre que partiellement le membre. Dans le Ju-Jitsu, le Kokuru était un groupe de techniques très complexe.
Kokyu : Respiration. L’un des arguments d’étude de la forme, introduction à Kime et à Kiai.
Kokyu-Nage : Ippon-Seoi-Nage dos à dos (à l’envers).
Ko-Soto-Gake : Petit accrochage extérieur.
Ko-Soto-Gari : Petit fauchage extérieur.
Ko-Tsuri-Goshi : Petite projection de hanche en soulevant, petite prise de hanche soulevée.
Ko-Uchi-Barai : Petit balayage intérieur.
Ko-Uchi-Gaeshi : Contre sur Ko-Uchi-Gari.
Ko-Uchi-Gake : Petit crochetage intérieur.
Ko-Uchi-Gari : Petit fauchage intérieur.
Ko-Uchi-Makikomi : Petit enroulement intérieur.
Komi : Dedans, contre.
Koshi : Hanche, bassin (=Goshi).
Koshi-Guruma : Roue autour des hanches, enroulement de hanche.
Koshiki : Chose ancienne. C’est le titre de la première oeuvre historique japonaire, texte sacré du Shinto.
Koshiki-No-Kata : "la forme des choses anciennes" transmise par l’école de Kito. La première partie est composée des techniques du Yoroi-Kumyuchi, combat en armure. La seconde du Ju-Jitsu tel qu’on le pratiquait au XVII° siècle. Il contient un enseignement didactique profond.
Koshi-Nage : Mouvement de hanche extérieur.
Koshi-Waza : Technique de hanche. Action "du haut" et contact ou percussion de la hanche, ou de tout un côté de Tori (Hane-Goshi). Le bassin de Tori sert d’axe de rotation au corps de Uke, dans diverses directions. Ces techniques fonctionnent par bascule (O-Goshi), roue (Koshi-Guruma), flottement (Uki-Goshi), chassé de jambe (Harai-Goshi), enroulement (Soto-Makikomi).
Kote : Poignet.
Kote-Gaeshi : Clé par flexion sur l’avant-bras de Uke et rotation externe.
Kote-Hineri : Clé par rotation interne, coude de Uke maintenu vers le haut.
Kote-Mawashi : Clé avec poignet retourné bras de Uke tendu.
Ku : Neuf (nombre).
Kubi : Cou, nuque (point vital).
Kubi-Hishigi : Luxation du cou.
Kubi-Nage : Projection par le cou.
Kuchiki-Daoshi : Ramassage de jambe.
Kuki-Nage : Petite projection flottée.
Kumi-Kata : Prise, prise de l’adversaire.
Kuzure : Variante.
Kuzure-Higi-Makikomi : Enroulement du coude avec déséquilibre.
Kuzure-Kami-Shiho-Garami : Blocage en Kuzure-Kami-Shiho-Gatame.
Kuzure-Kami-Shiho-Gatame : Variante du contrôle par les 4 points par-dessus.
Kuzure-Kesa-Gatame : Variante du contrôle par le travers du corps.
Kuzure-Makura-Gesa-Gatame : Variante du contrôle en oreiller par le travers du corps.
Kuzure-Tate-Shiho-Gatame : Variante du contrôle par les 4 coins, longitudinalement.
Kuzure-Yoko-Shiho-Gatame : Variante du contrôle par les 4 coins par le côté.
Kuzushi : Déséquilibre.
Kwansetsu (voir kansetsu) : luxation, articulation.
Kwatsu : Art de la vie qui comprend des techniques de réanimation après des étranglements et des suffocations. Ce sont également des méthodes utilisées en cas de noyade ou d’électrocution, qui se sont jointes aux techniques de Judo à l’époque Meiji quand, rejetant le monde médical japonais, les maîtres du Judo furent chargés du secourisme populaire.
Kyo : Groupe, principe.
Kyu : Classe, grade avant le Dan.
Kyuba-No-Michi : Voie de l’arc et du cheval. Ethique qui caractérise les guerriers du Sumai-No-Jidai.

 

Lettre L

Aucun terme.

 

Lettre M

Mae (Ma) : Face, devant, en avant.
Mae-Geri : Coup de pied de face.
Mae-Geri-Keage : Coup de pied direct fouetté.
Mae-Geri-Kekomi : Coup de pied direct défonçant.
Mae-Hiza : Coup de genou de face.
Mae-Ukemi : Chute avant.
Maïte-Tsuki : Atemi porté avec déplacement Tsugi-Ashi en conservant même bras même jambe en avant.
Maki : Enrouler.
Makikomi : Enroulement à l’intérieur. C’est l’image d’une spirale qui va vers le sol, vers la terre.
Makura-Gesa-Gatame : Contrôle en oreiller par le travers du corps.
Ma-Sutemi-Waza : Techniques de sacrifice sur le dos.
Mata : Intérieur de la cuisse.
Matte : Séparez-vous.
Mawashi : Torsion, en demi-cercle, entrée en cercle, circulaire (horizontal).
Mawashi-Geri : Coup de pied circulaire.
Mawashi-Hiza : Coup de genou circulaire.
Mawashi-Tsuki : Coup de poing circulaire.
Migi : Droit, à droite (<> Hidari).
Mikazuki : Circulaire (vertical).
Mikazuki-Geri : Coup de pied en croisant. "coup de pied en croissant de lune".
Mochiage-Otoshi : Soulèvement avec les bras.
Momo : Cuisse.
Morote : A deux mains.
Morote-Gari : Fauchage des jambes par les deux mains.
Morote-Jime : Etranglement avec deux mains.
Morote-Otoshi : Projection d’épaule par deux mains en barrage.
Morote-Seoi-Nage : Projection d’épaule à deux mains.
Mune : Poitrine.
Mune-Garami : Blocage sur la poitrine.
Mune-Gatame : Contrôle par la poitrine, immobilisation avec le buste.
Mune-Gyaku : Dislocation en appui sur la poitrine.
Mushin : Etat sans idée et sans pensée atteint lorsque l’on pratique le Shiai et qui fait partie intégrante du Kata. La traduction est un peu imprécise et pourrait être mieux rendue par "être ouvert".
Mushotoku : Sans but. C’est l’action pure, le sentiment que suscite l’action, sans calcul ni esprit de profit.
Myojo : Centre du ventre (point vital).

 

Lettre N

Nage : Projeter, projection, lancement.
Nage-Waza : Technique de projection.
Nage-Ura-No-Kata : Forme des projections à l’envers.
Nai : Dedans.
Nami : Normal (Doigts à l’extérieur et le pouce à l’intérieur).
Nami-Juji-Jime : Etranglement croisé avec prise normale, pouce à l’intérieur.
Naname : En crochet.
Naname-Tsuki : Crochet, coup de poing circulaire.
Ne : Couché.
Ne-Waza : Technique au sol.
Ni : Deux (nombre).
Nidan-Ko-Soto-Gake : Ko-Soto-Gake au 2° niveau. Après avoir attaqué une jambe avec Ko-Soto-Gake classique, on enchaîne par un mouvement dans lequel on attaque l’autre jambe avec le même geste.
Nigekata : Rupture du contact lors d’une immobilisation. Si, pris en Kesa-Gatame, nous renversons d’un coup notre adversaire, nous disons Kesa-Gatame-No-Gaeshi. Si, par un mouvement du corps rapide et puissant, nous réussissons à dégager notre bras immobilisé en continuant à résister contre l’adversaire qui maintient notre bras, nous dirons Kesa-Gatame-Nigekata.
Ninja : Homme-ombre, spécialiste de l’espionnage et l’assassinat. Dans l’imagerie populaire, ils sont vêtus de noir et sont en possession d’une haute technologie et de pouvoirs ésotériques, consacrés à des entreprises audacieuses. Mais la partie la plus importante de leur action consistait à fabriquer de la fausse monnaie, à incendier les récoltes et à répandre des calomnies qui sapaient le moral des formations ennemies. En Corée, ils existent toujours.
No : Partitif (= de, du ..).

 

Lettre O

O : Grand.
Obi : Ceinture.
Obi-Goshi : Renversement par la ceinture.
Obi-Otoshi : Renversement par la ceinture.
Obi-Seoi-Otoshi : Renversement d’épaule par la ceinture.
Oda Tsunetane : Un des plus grand spécialiste de Ne-Waza. -Auteur de "Judo Wako Shite Susume".
O-Goshi : Grande projection de hanche, grande bascule de hanche.
O-Guruma : Grande roue.
O-Mawashi-Baraï : Grand balayage direct forme Mawashi-Geri.
Ohten-Gatame : Blocage en tournant sur le côté.
Ohten-Jime : Etranglement en tournant sur le côté.
Oi : En avançant.
Oie-Tsuki : Coup de poing direct donné du côté pied avancé.
Okuden : Secret.
Okuri : Les deux, poursuite.
Okuri-Ashi-Barai : Balayage des deux jambes, des deux pieds.
Okuri-Eri-Jime : Etranglement par le revers.
Okuri-Komi-Uchi-Mata : Fauchage à l’intérieur de la cuisse à droite, sur l’autre jambe.
Oroshi : En descendant.
Osae : Immobiliser, pesée.
Osae-Hishigi : Luxation en immobilisation.
Osae-Komi : Immobiliser contre soi.
Osae-Komi-Wasa : Technique d’immobilisation. Technique de "pesée au contact". Contrôle durable de Uke en position dorsale, Uke ne contrôlant pas Tori. On distingue les Kesa (contrôles "en écharpe", en diagonale), et les Shiho (contrôles par "quatre points"). Cest techniques fonctionnent par blocage des épaules et/ou des hanches de Uke, par divers moyens : "calage", "saisie en couple anti-rotation", "verrouillage d’une jambe et/ou d’un bras", placement de Tori "en balourd maximum", etc.
O-Soto-Gaeshi : Contre sur O-Soto-Gari.
O-Soto-Gari : Grand fauchage extérieur.
O-Soto-Guruma : Grande roue extérieure.
O-Soto-Otoshi : Grande projection extérieure, grand renversement extérieur.
O-Soto-Makikomi : Grand enroulement extérieur.
Otoshi : Tomber, écrouler, chuter sur place, descente à la verticale.
O-Tsubushi : Grand écrasement.
O-Tsuri-Goshi : Grand soulèvement de hanche.
O-Uchi-Gaeshi : Contre sur O-Uchi-Gari.
O-Uchi-Gari : Grand fauchage intérieur.

 

Lettre P

Aucun terme.

 

Lettre Q

Aucun terme.

 

Lettre R

Randori : Exercice libre.
Rei : Salut. C’est un rite qui permet de se détacher de son attitude mentale précédente et de se préparer à la concentration et à l’état d’esprit qui doit être celui d’un pratiquant des arts martiaux. Dans le vestiaire, le pratiquant a encore son état d’esprit de tous les jours. Mais, au moment où il monte sur le Tatami, le salut lui permet de se préparer à l’état mental voulu. Lorsqu’arrive le moment du Randori, un nouveau salut permet d’atteindre la concentration. Le salut effectué en position debout s’appelle Ritsurei, et en position agenouillée et cérémonieuse Zarei. Il existe également des saluts anciens, par exemple dans le Koshiki-No-Kata.
Rei-No-Kokoro : L’esprit du respect (débute par le salut).
Renko-Ho : Forme des méthodes pour saisir.
Renraku-Waza : Combinaison - Enchaînement des techniques. On peut faire des combinaisons, des enchaînements entre toutes les catégories des techniques de Judo, et donc entre Atemi et Nage, Atemi et Katame. La première prise provoque une réaction qui entraîne la seconde prise. Une sous-catégorie est représentée par Damashi-Waza, qui est constitué par des feintes essentiellement psychologiques.
Renzoku-Waza : Technique d’enchaînement.
Renshu : Pratique.
Rio-Ashi-Hishigi : Double luxation du pied.
Ritsu : Debout.
Ritsu-Rei : Salut en position debout.
Roku : Six (nombre).
Ryu : Méthode, école.

 

Lettre S

Sabaki : Esquiver, tourner.
Samurai : "Homme qui sert", guerrier. Terme vulgaire, mieux exprimé par Bushi (guerrier).
San : Trois (nombre).
Sankaku : En triangle.
Sankaku-Gatame : Etranglement en triangle.
Sankaku-Jime : Etranglement par les jambes.
Sankaku-Waza : Technique en triangle (avec le sol). Formes d’étranglement, de levier et d’immobilisation, exaltées principalement avec les jambes qui forment avec le sol un triangle.
Sasae : Maintenir, arrêt.
Sasae-Tsurikomi-Ashi : Blocage du pied en pêchant (tirant et soulevant).
Seiryoku-Zenyo : "Le meilleur usage de l’énergie" (= céder pour mieux vaincre).
Sempai : Elève gradé (ancien).
Sen : Action, initiative.
Sen-No-Sen : Initiative sur initiative.
Sensei : Professeur.
Seoi : Dos.
Seoi-Age : Lancement d’épaule en soulevant.
Seoi-Nage : Projection par-dessus le dos (les épaules).
Seoi-Otoshi : Renversement par-dessus l’épaule.
Shi : Quatre (nombre).
Shiai : Compétition.
Shiai-Jo : Lieu de compétition.
Shichi : Sept (nombre).
Shido : Observation (<>Koka [ancien arbitrage]).
Shihan : Maître-fondateur. Celui qu’il faut imiter.
Shiho : Quatre côtés, quatre coins, quatre points.
Shiho-Nage : Projection "aux quatre directions" avec bras pris en Ude-Garami.
Shimban : Arbitre, arbitrage.
Shime : Etrangler, étranglement, strangulation.
Shime-Garami :Luxation en étranglement.
Shime-Waza : Technique de strangulation, d’étranglement. On distingue, selon les formes, des Shime-Waza croisés ou non croisés, avant, arrière ou latéraux ; contrôlés par les mains seules, mains et jambes, jambes seules (Sankaku-Jime). Ces techniques fonctionnent par "cisaille", une branche fixe, une mobile en général, ou par compression des sinus carotidiens.
Shin : Esprit (conscience de ou manifestation de).
Shintai : Evolution ; déplacements axiaux (<> Taï-sabaki).
Shinzo : Coeur (point vital).
Shisei : posture, position, façon d’être.
Shito : Pointe des doigts.
Shizentai (Shizen-Hon-tai) : Posture naturelle.
Shodan : Petit grade ou grade mineur dont premier Dan.
Shoku-Ho-Ukemi : Nom correct de la chute latérale (Yoko-Ukemi).
Shumatsu-Undo : Exercices de retour au calme.
Shuto : Tranchant de la main, coup avec le tranchant de la main.
Sode : Manche.
Sode-Guruma : Enroulement de la manche.
Sode-Guruma-Jime : Etranglement par enroulement du revers.
Sode-Tsuri-Komi-Goshi : Hanche pêchée en soulevant au coude.
Sogo-Gachi : Victoire par combinaison.
Sono-Mama : Ne bougez pas.
Sore-Made : Fin du combat.
Sotai-Renshyu : Entraînement souple.
Soto : Extérieur.
Soto-Gake : Accrochage extérieur.
Soto-Makikomi : Enroulement extérieur.
Suigetsu : Plexus solaire (point vital).
Sukashi : Esquive pour contre-attaque (ex. Uchimata-Sukashi).
Sukui : Mouvement en cuiller, puisage.
Sukui-Nage : "Projection en cuiller" (4° de Bras).
Sumi : Coin, angle, la fourche.
Sumi-Gaeshi : Renversement dans l’angle.
Sumi-Otoshi : Renversement dans l’angle.
Sumo : Lutte japonaise.
Sune : Milieu du tibia (point vital).
Sutemi : Sacrifice. Ce sont les techniques de projection dans lesquelles on sacrifie son propre équilibre pour projeter l’adversaire.
Sutemi-Waza : Technique de sacrifice de son propre équilibre pour projeter l’adversaire. Les actions peuvent être seulement "du haut" (Yoko-Wakare), ou se situer à deux, ou même aux troix niveaux (Kani-Basami). Ces techniques fonctionnent par emploi massif du poids de Tori, qui "se jette" en entraînant Uke. Elles "se métissent" avec toutes les autres, le sacrifice utilisant une autre action comme verrouillage, ou s’y ajoutant pour augmenter sa puissance.

 

Lettre T

Tachi : Debout.
Tachi-Waza : Technique debout.
Tai : Corps.
Tai-Otoshi : Renversement du corps en barrage.
Tai-Sabaki : Déplacement circulaire du corps.
Taka-Kyoshi-No-Kamae : Position du genou abaissé. C’est une des positions fondamentales pour le Ne-Waza, particulièrement utilisée dans le Katame-No-Kata.
Taka-Uchi-Mata : Uchi-Mata en position basse (entrée en cercle).
Takenouchi-Ryu : Première école de Ju-Jutsu (1536).
Tamara-Guruma : Roue par-dessus. Nom moderne de Kinu-Katsugi (avant Kata-Guruma).
Tambo : Bâton court.
Tanden : Abdomen.
Tandoku-Renshu : Entraînement en solitaire.
Tani : Vallée.
Tani-Otoshi : Chute dans la vallée.
Tanto : Poignard.
Tatami : Natte de paille pressée.
Tate : Au-dessus (supériorité normale contrairement à Kami), en face.
Tate-Hishigi : Luxation debout.
Tate-Sankaku-Gatame : Immobilisation en triangle, longitudinalement.
Tate-Shiho-Gatame : Contrôle sternal à cheval, sur 4 points, longitudinalement.
Tate-Shiho-Hiza-Hishigi : Luxation du genou en Tate-Shiho-Gatame.
Tawara : Sac de riz.
Tawara-Gaeshi : Renversement du sac de riz.
Te : Main, bras.
Te-Gatame : Contrôle avec les mains.
Te-Guruma : Enroulement par les mains (contreprise).
Teisho : Talon de la main, paume de la main, coup avec la paume de la main.
Tekubi : Poignet ("le cou du bras").
Tekubi-Osae : Clé avec flexion forcée de la main de Uke sur la face interne de l’avant-bras, bras plié.
Tenchi-Nage : "Ciel Terre", action-réaction bas-haut et renversement main au visage.
Tenjinshinyo-Ryo : Ancienne école de Ju-Jutsu.
Tento : Dessus de la tête (point vital).
Te-Waza : Technique de main ou de bras. Il y a action "du haut" principalement sur Uke. Ces techniques fonctionnent par bascule (Ippon-Seoi-Nage), roue (Kata-Guruma), flottement (Uki-Otoshi). Elles peuvent se "métisser" avec des Sutemi-Waza (Tani-Otoshi), des Koshi-Waza (Seoi-Nage avec "coup de hanche"), des Ashi-Waza (Tai-Otoshi avec chassé).
Thiakugan : Buts extérieurs. Terme employé pour exprimer la signification la plus évidente de chaque Kata.
Toketa : Immobilisation interrompue.
Tokui-Waza : Technique favorite.
Tomoe : Ligne courbe, en cercle.
Tomoe-Hishigi : Luxation en cercle.
Tomoe-Jime : Etranglement enroulé.
Tomoe-Nage : Projection en cercle.
Tori : Celui qui fait l’action, saisie.
Tsubame-Gaeshi : Contre-attaque en vol d’hirondelle (sur balayage).
Tsugi : L’un après l’autre, en glissant.
Tsugi-Ashi : Marche en succession sans croisement des pieds (<>Ayumi-Ashi), déplacement sans changer de garde.
Tsukkake : Coup de poing direct.
Tsuki : Piquer.
Tsuki-Age : Uppercut, coup de poing porté de bas en haut.
Tsuki-Ate : Techniques exécutées avec une frappe directe dans l’Atemi-Waza.
Tsukomi : Pousser.
Tsukomi-Jime : Etranglement en poussant avec une main (geste ressemblant à l’attaque au couteau), étranglement appuyé.
Tsukuri : Construire, action préparatoire jusqu’au moment du contact, dans l’étude et la décompostion d’une technique de projection.
Tsuri : Pêcher, lever, soulever.
Tsuri-Ashi : Traîner les pieds.
Tsurigane : Parties génitales (point vital).
Tsuri-Goshi : Hanche pêchée, coup de hanche en tirant.
Tsuri-Komi : Amener en levant.
Tsuri-Komi-Goshi : Projection de hanche en tirant et en soulevant, hanche pêchée.
Tsurugi : Epée droite.

 

Lettre U

Uchi : Intérieur, à l’intérieur, entre.
Uchikomi : Exercices d’entrée répétitif pour l’étude de la forme de chacune des techniques.
Uchi-Ate : Atemis portés avec un mouvement circulaire des membres supérieurs.
Uchi-Makikomi : Enroulement intérieur. Petit enroulement extérieur.
Uchi-Mata : Fauchage par l’intérieur de la cuisse.
Uchi-Mata-Gaeshi : Contre sur Uchi-Mata.
Uchi-Mata-Makikomi : Enroulement par l’intérieur de la cuisse.
Uchi-Oroshi : Coup en marteau de haut en bas
Ude : Bras, partie centrale du bras, coude.
Ude-Gaeshi : Renversement par le coude.
Ude-Garami : Luxation sur bras fléchi, enroulement de bras.
Ude-Garami-Henkawaza : Variante de l’enroulement du bras.
Ude-Gatame : Contrôle avec les bras.
Ude-Hishigi : Pression sur le coude, luxation du bras.
Ude-Hishigi-Henkawaza : Variante de luxation du bras.
Ude-Kime-Nage : Projection avec forte poussée sur le coude, bras tendu de Uke.
Ude-Nobashi : Contrôle de Uke sur le dos, bras au-dessus de sa tête, paume au tapis avec pression sur le coude.
Ude-Osae : Contrôle du bras de Uke par pression de son coude au sol.
Uke : Celui qui subit l’action.
Ukemi : Brise-chute.
Uki : Flotter, flottement. Le terme décrit en réalité le claquement du drapeau au vent, ce que nous ne pouvons décrire par un seul mot.
Uki-Gatame : Immobilisation flottante.
Uki-Goshi : Hanche flottée.
Uki-Otoshi : Lancement flottant, Renversement du corps.
Uki-Waza : Technique flottante, flottée.
Ura : Opposé, arrière.
Ura-Gatame : Immobilisation par le bras.
Ura-Mawashi-Baraï : Balayage forme O-Soto-Gari sans les mains et pied rasant le tapis.
Ura-Mawashi-Geri : Coup de pied circulaire arrière.
Ura-Nage : Projection en lançant en arrière, en se lançant en arrière.
Ura-Uchi : Coup de poing en revers.
Ushiro : Arrière, derrière.
Ushiro-Geri : Coup de pied arrière.
Ushiro-Geri-Keage : Coup de pied arrière en ruade fouetté.
Ushiro-Geri-Kekomi : Coup de pied arrière en ruade chassé.
Ushiro-Gesa-Gatame : Contrôle arrière par le travers du corps.
Ushiro-Goshi : Projection de hanche par l’arrière.
Ushiro-Jime : Etranglement arrière.
Ushiro-Mawashi-Baraï : Balayage retourné avec pivot complet.
Uto : Entre les yeux (point vital).
Utsuri : Déplacer.
Utsuri-Goshi : Projection de hanche en contre, projection de hanche par l’avant.

 

Lettre V

Aucun terme.

 

Lettre W

Wakare : Séparer.
Waki : Aisselle.
Waki-Gatame : Contrôle par l’aisselle, avec l’aisselle.
Waki-Otoshi : Renversement par l’aisselle.
Wakizashi : Epée compagne ; forme réduite du katana.
Waza : Technique.
Waza-Ari : Demi-Point.
Waza-Ari-Awasete-Ippon : Point par 2 Waza-Ari.
Waza-No-Kankyu : Juste vitesse ; élément d’étude dans le Kata.

 

Lettre X

Aucun terme.

 

Lettre Y

Yakusoku-Geiko : Entraînement libre souple alterné sans résister (randori souple).
Yama : Montagne.
Yama-Arashi : Tempête sur la montagne.
Yawara : Adaptabilité, souplesse, malléabilité. Synonyme de "Ju". Yawara-No-Bogyo est le principe de défense qui consiste à subir la force de l’adversaire en acceptant son action déséquilibrante, sans pour autant subir le contact. C’est aussi un synonyme de Ju-Jitsu.
Yoi-No-Kishin : "L’esprit d’être prêt" ; attitude qui se perfectionne par la pratique des Katas.
Yoko : Côté, latéral, sur le côté.
Yoko-Gake : Accrochage de côté.
Yoko-Geri : Coup de pied de côté.
Yoko-Geri-Keage : Coup de pied latéral fouetté.
Yoko-Geri-Kekomi : Coup de pied latéral chassé.
Yoko-Hiza-Gatame : Blocage latéral sur le genou.
Yoko-Juji-Jime : Etranglement croisé latéral
Yoko-Guruma : Roue de côté.
Yoko-Otoshi : Renversement de côté, sur le côté.
Yoko-Shiho-Gatame : Contrôle des 4 points par le côté.
Yoko-Tomoe-Nage : Projection en cercle de côté.
Yoko-Uchi : Coup en marteau latéral.
Yoko-Ude-Hishigi : Clé latérale du bras.
Yoko-Wakare : Séparation de côté.
Yoshin-Ryu : Ancienne école de Ju-Jutsu.
Yuko : Gros avantage.
Yusei-Gachi : Victoire par supériorité.

 

Lettre Z

Zanshin : Esprit alerte. Attention correcte. Etat de lucidié particulière avec laquelle on affronte le combat. On s’attache à cet état dans la pratique du Kata.
Zarei : Salut à genoux.
Zempo : Sauté.
Zempo-Kaiten-Ukemi : Chute roulée et sautée.
Zen : Branche du Bouddhisme Mahayana. Divisé en de nombreuses sous-branches dont les plus connues sont Soto, Rinzai et Obaku, le zen eut une grande influence sur la pensée japonaise, après le XIV° siècle, en donnant vie à des formes d’art et de littérature caractéristiques. La pensée Zen a des liens avec le monde du Budo.
Zori (Zoori) : Sandales japonaises. Généralement utilisées en France dans les clubs entre les vestiaires et le dojo, en compétition ou en stage pour des raisons d’hygiène.

 

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 4 Judokas
  • 10 Supporters